Hybrides personnels sélectionnés en photos !

Bonjour à toutes et tous,

Pour compléter l’article photo précédent, voici maintenant une série de clichés uniquement de nouveaux hybrides personnels sélectionnés. Ils ont 4 ans ou plus et donc leurs caractéristiques commencent à se préciser… Lesquels préférez-vous ?!

HNP2015B – Sarracenia leucophylla « giant » x flava « maxima ». Peu de variations dans les descendants de cette hybridation, ce qui est normale lorsque l’on hybride deux espèces pures. Certains individus ont en revanche une belle forme, une ouverture assez large, une taille déjà conséquente comparée aux plantules du même âge, et des ocelles blanches bien marquées. Je sélectionnerai probablement deux ou trois clones et vendrai les autres.
HNP2015B – même hybridation mais celui là montre des couleurs un peu plus vives.
HP2013A – Sarracenia « Amphibien » x « Eva » – CLONE 1 – J’ai gardé 3 clones de cette hybridation qui m’a un peu déçu car je pensais avoir plus d’ocelles blanches dans la descendance. Finalement, les descendants ressemblaient beaucoup à « Amphibien » avec une forme globale un peu différente et quelques ocelles rares. J’aime cet individu car le péristome des pièges est toujours déformé ou en forme de vague, d’où sa sélection.
HP2013ASarracenia « Amphibien » x « Eva » – CLONE 1
HP2013ASarracenia « Amphibien » x « Eva » – CLONE 1
HP2013ASarracenia « Amphibien » x « Eva » – CLONE 1
HP2015#1 – Sarracenia « Adye » x « Bella » – CLONE 1 – C’est pour le moment le seul clone sélectionné de cette hybridation qui n’a donné que peu de descendants. Cette plante est vigoureuse, bien colorée toute l’année et montre quelques ocelles blanches.
HP2015#1 – Sarracenia « Adye » x « Bella » – CLONE 1
HP2015#1 – Sarracenia « Adye » x « Bella » – CLONE 1
HP2015#1 – Sarracenia « Adye » x « Bella » – CLONE 1
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 1 – Ce clone ressemble énormément à « Rubis rare », mais j’aime beaucoup le dégradé de couleur rouge lorsque les pièges sont jeunes. Ils deviendront ensuite très noirs. On peut deviner quelques ocelles blanches mais presque rien, je suis assez étonné que ce caractère n’ait presque pas été transmis à la descendance.
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 1
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 1
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 1
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 1
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 1
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 1
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 2 – Je ne suis pas certain de la parenté de ce clone (il était noté « Adye » x « Bella ») mais je pense finalement, après réflexion, qu’il s’agit bel et bien du même hybride que la plante du dessus. Il a en effet une croissance très importante en automne ce qui est peu caractéristique de « Adye » et produit des pièges vraiment très imposants. Ces photos présentent les pièges du printemps et de l’été mais les pièges d’automne qui se forment actuellement sont clairement plus gros à l’ouverture et bien plus grand. C’est probablement un des clones les plus intéressants de toutes les hybridations que j’ai faites en 2015.
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 2
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 2
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 2
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 2
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 2
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 2
HNP2015#4 – Sarracenia « HNI12 » x leucophylla (L05 – green giant). Les plantules de cette hybridation sont assez similaires mais cet individu est clairement le plus grand et le plus vigoureux de tous et c’est pour cela que je l’ai sélectionné. C’est aujourd’hui la plante la plus haute de mes hybridations de 2015 (après les x moorei présentés en premier)
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 1 – Cette hybridation m’a donné des résultats extraordinaires et lorsque j’aurai plus de temps et de place, je la referai probablement. Beaucoup de plantules ont des veines inversées comme les trois clones qui suivent (mais pas toutes), mais ces trois clones là sortent vraiment du lot en terme de coloration, les autres étant plus ternes. Ce clone là est le plus coloré de tous et garde ses veines inversées jusqu’à la fin de l’année alors que les pièges se colorent de plus en plus de rouge sombre. Étrangement, les pièges d’automne sont moins colorés mais montrent quand même des veines inversées.
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 1
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 1
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 1
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 1
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 1
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2 – Ce second clone ressemble beaucoup au premier dans la forme des pièges mais celui-ci possède plusieurs avantages : des ocelles blanches sont bien visibles, on a un dégradé de couleur au niveau du dessus de l’opercule à mesure que l’on se rapproche du bord, le dessous de l’opercule est blanc et vert, la gorge est rouge mais avec des veines inversées, la plante est plus vigoureuse et, enfin, les pièges de printemps et d’automne sont quasiment identiques. C’est le clone avec le plus de potentiels aujourd’hui.
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 3 – Ce dernier clone de cette hybridation est le premier que j’avais remarqué. Il a une forme relativement différente des deux premiers et une aile plus développée, surtout à l’automne. Ce clone a des veines inversées vraiment sur toute la longueur du piège, contrairement aux deux autres pour lesquelles elles sont localisées sur l’operculé ainsi qu’à l’entrée du piège. Cette année, ce clone n’a pas fait de pièges très caractéristiques car il a utilisé beaucoup d’énergie pour fleurir.
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 3
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 3
HP2015#9 – Sarracenia (x moorei – H12A – Green and White) x (x mitcheliana) – CLONE 1 – Le seul clone de cette hybridation pour le moment sélectionné. Il sort clairement du lot avec des pièges très grands et assez imposants, un opercule bien blanc et une coloration verte qui tend vers le jaune quand les pièges vieillissent. La plante est extrêmement vigoureuse !
HP2015#9 – Sarracenia (x moorei – H12A – Green and White) x (x mitcheliana) – CLONE 1
HP2015#9 – Sarracenia (x moorei – H12A – Green and White) x (x mitcheliana) – CLONE 1
HP2015#9 – Sarracenia (x moorei – H12A – Green and White) x (x mitcheliana) – CLONE 1

Il y aura probablement un ou deux derniers articles photos avant la fin de la saison qui approche dangereusement….

Enjoy !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s