Archives pour la catégorie Albums photos

Hybrides personnels sélectionnés en photos !

Bonjour à toutes et tous,

Pour compléter l’article photo précédent, voici maintenant une série de clichés uniquement de nouveaux hybrides personnels sélectionnés. Ils ont 4 ans ou plus et donc leurs caractéristiques commencent à se préciser… Lesquels préférez-vous ?!

HNP2015B – Sarracenia leucophylla « giant » x flava « maxima ». Peu de variations dans les descendants de cette hybridation, ce qui est normale lorsque l’on hybride deux espèces pures. Certains individus ont en revanche une belle forme, une ouverture assez large, une taille déjà conséquente comparée aux plantules du même âge, et des ocelles blanches bien marquées. Je sélectionnerai probablement deux ou trois clones et vendrai les autres.
HNP2015B – même hybridation mais celui là montre des couleurs un peu plus vives.
HP2013A – Sarracenia « Amphibien » x « Eva » – CLONE 1 – J’ai gardé 3 clones de cette hybridation qui m’a un peu déçu car je pensais avoir plus d’ocelles blanches dans la descendance. Finalement, les descendants ressemblaient beaucoup à « Amphibien » avec une forme globale un peu différente et quelques ocelles rares. J’aime cet individu car le péristome des pièges est toujours déformé ou en forme de vague, d’où sa sélection.
HP2013ASarracenia « Amphibien » x « Eva » – CLONE 1
HP2013ASarracenia « Amphibien » x « Eva » – CLONE 1
HP2013ASarracenia « Amphibien » x « Eva » – CLONE 1
HP2015#1 – Sarracenia « Adye » x « Bella » – CLONE 1 – C’est pour le moment le seul clone sélectionné de cette hybridation qui n’a donné que peu de descendants. Cette plante est vigoureuse, bien colorée toute l’année et montre quelques ocelles blanches.
HP2015#1 – Sarracenia « Adye » x « Bella » – CLONE 1
HP2015#1 – Sarracenia « Adye » x « Bella » – CLONE 1
HP2015#1 – Sarracenia « Adye » x « Bella » – CLONE 1
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 1 – Ce clone ressemble énormément à « Rubis rare », mais j’aime beaucoup le dégradé de couleur rouge lorsque les pièges sont jeunes. Ils deviendront ensuite très noirs. On peut deviner quelques ocelles blanches mais presque rien, je suis assez étonné que ce caractère n’ait presque pas été transmis à la descendance.
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 1
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 1
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 1
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 1
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 1
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 1
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 2 – Je ne suis pas certain de la parenté de ce clone (il était noté « Adye » x « Bella ») mais je pense finalement, après réflexion, qu’il s’agit bel et bien du même hybride que la plante du dessus. Il a en effet une croissance très importante en automne ce qui est peu caractéristique de « Adye » et produit des pièges vraiment très imposants. Ces photos présentent les pièges du printemps et de l’été mais les pièges d’automne qui se forment actuellement sont clairement plus gros à l’ouverture et bien plus grand. C’est probablement un des clones les plus intéressants de toutes les hybridations que j’ai faites en 2015.
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 2
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 2
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 2
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 2
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 2
HP2015#3 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – CLONE 2
HNP2015#4 – Sarracenia « HNI12 » x leucophylla (L05 – green giant). Les plantules de cette hybridation sont assez similaires mais cet individu est clairement le plus grand et le plus vigoureux de tous et c’est pour cela que je l’ai sélectionné. C’est aujourd’hui la plante la plus haute de mes hybridations de 2015 (après les x moorei présentés en premier)
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 1 – Cette hybridation m’a donné des résultats extraordinaires et lorsque j’aurai plus de temps et de place, je la referai probablement. Beaucoup de plantules ont des veines inversées comme les trois clones qui suivent (mais pas toutes), mais ces trois clones là sortent vraiment du lot en terme de coloration, les autres étant plus ternes. Ce clone là est le plus coloré de tous et garde ses veines inversées jusqu’à la fin de l’année alors que les pièges se colorent de plus en plus de rouge sombre. Étrangement, les pièges d’automne sont moins colorés mais montrent quand même des veines inversées.
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 1
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 1
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 1
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 1
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 1
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2 – Ce second clone ressemble beaucoup au premier dans la forme des pièges mais celui-ci possède plusieurs avantages : des ocelles blanches sont bien visibles, on a un dégradé de couleur au niveau du dessus de l’opercule à mesure que l’on se rapproche du bord, le dessous de l’opercule est blanc et vert, la gorge est rouge mais avec des veines inversées, la plante est plus vigoureuse et, enfin, les pièges de printemps et d’automne sont quasiment identiques. C’est le clone avec le plus de potentiels aujourd’hui.
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 2
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 3 – Ce dernier clone de cette hybridation est le premier que j’avais remarqué. Il a une forme relativement différente des deux premiers et une aile plus développée, surtout à l’automne. Ce clone a des veines inversées vraiment sur toute la longueur du piège, contrairement aux deux autres pour lesquelles elles sont localisées sur l’operculé ainsi qu’à l’entrée du piège. Cette année, ce clone n’a pas fait de pièges très caractéristiques car il a utilisé beaucoup d’énergie pour fleurir.
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 3
HP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – CLONE 3
HP2015#9 – Sarracenia (x moorei – H12A – Green and White) x (x mitcheliana) – CLONE 1 – Le seul clone de cette hybridation pour le moment sélectionné. Il sort clairement du lot avec des pièges très grands et assez imposants, un opercule bien blanc et une coloration verte qui tend vers le jaune quand les pièges vieillissent. La plante est extrêmement vigoureuse !
HP2015#9 – Sarracenia (x moorei – H12A – Green and White) x (x mitcheliana) – CLONE 1
HP2015#9 – Sarracenia (x moorei – H12A – Green and White) x (x mitcheliana) – CLONE 1
HP2015#9 – Sarracenia (x moorei – H12A – Green and White) x (x mitcheliana) – CLONE 1

Il y aura probablement un ou deux derniers articles photos avant la fin de la saison qui approche dangereusement….

Enjoy !

Quelques carnivores d’automne

Bonjour à toutes et tous,

Voici une petite série de photos de quelques plantes qui portent bien depuis la reprise de la croissance automnale, favorisée par des températures clémentes. Cet article photo sera suivi d’un second article avec un focus sur les hybrides personnels dont certains commencent sérieusement à se démarquer des autres !

Drosera capensis « red »
FRT04 – Sarracenia flava var rubricorpora – Sumatra
H48 – Sarracenia x redherii – yeloow flower (ou x miniata ?)
H49 – Sarracenia x « Bella »
H62 – Sarracenia (leucophylla L14PW x L4MK) x ( x moorei Wilkerson White Knight)
L19 – Sarracenia leucophylla – very white top, yellow flower_Citronelle Alabama 
L21 – Sarracnia leucophylla “heterophylla” x L57 MK 
Sarracenia « Guirlande » qui lance sa traditionnelle superbe poussée de croissance automnale. Il sera au maximum de son potentiel en Décembre.
Sarracenia « Guirlande »
Sarracenia « Guirlande »
Sarracenia « Guirlande »
Sarracenia « Rubis rare », lui aussi plutôt sexy en fin de saison
Sarracenia « Rubis rare »
Sarracenia « Rubis rare »
Sarracenia « Rubis rare »
Utricularia inconnue
Utricularia reniformis qui n’a jamais fleuri chez moi depuis que je l’ai, c’est-à-dire 5 ans. Cette année en revanche, c’est un festival de fleurs !
Utricularia reniformis

Enjoy !

Mix photos des plantes carnivores (Mai-Juin)

Comme dit dans l’article précédent présentant des photos des hybrides et cultivars personnels, j’ai pris un peu de retard sur la publication des photos prises au printemps. Voici donc la suite et fin de ces photos que j’aurais dû publié il y a quelques semaines =)

Darlingtonia californica qui a bien poussé cette année !
Et la forme sans anthocyane qui commence aussi à prendre un peu de volume après bientôt 5 ans à stagner.
Drosera intermedia qui pousse en tourbière extérieure
Utricularia reniformis qui fleurit pour la première fois après 5 années !
FO07 – flava var ornata (F88MK). Une vraie tuerie ce clone, probablement un de mes flava préférés
FO08 – flava var ornata (F122MK) – bon, celle-là aussi est un de mes préférés.
FO09 – flava var ornata – Wewahitchka – Celui-là aussi promet d’être très intéressant une fois plus grand…
FRT04 – flava var rubricorpora – Très sympa en tourbière extérieure en compagnie de fougères des marais (Thelypteris palustris)
H12G – x moorei – red Anilina – Yellow flower (L04MK x flava var rubricorpora) – Prometteur prometteur…
H18 – alata var rubrioperculata x flava – Un de mes hybrides préférés
H46 – « Golden red Jubilee » – Les fleurs presque noires sont sublimes !
H57 – leucophylla x oreophila – Je pense que l’hybride est plutôt x moorei x oreophila mais il n’en reste pas moins intéressant.
H59 – (leucophylla – heterophylla x leucophylla L57mk) x « Helen Mary » – Une plantule qui m’avait été offerte il y a plusieurs années.
H62 – (leucophylla L14PW x leucophylla L4MK) x (x moorei – « Wilkerson White Knight ») – Une sorte de leucophylla sous testostérones !
H65 – x aerolata « Nightfall » – Une petite pépite aussi celui-là qui devient très sombre avec les veines noires.
H67 – « Orange fire » x flava var atropurpurea « red » – Lui ressemble en revanche à un flava sous testostérones !
H73 – « Leviathan » – Un peu déçu par ce clone qui semble réputé uniquement pour sa taille impressionnante, mais niveau forme, coloration et vigueur il ne présente rien de particulier.
L06 – leucophylla – Perdido, Alabama.
L16 – leucophylla « red stripe » – Très sympa cette année.
L21 – leucophylla « heterophylla » x leucophylla L57MK – Une vraie perle dans la serre !
L23 – leucophylla – Russel road x leucophylla « Alba » L09MK

Enjoy !

Mix photos d’hybrides personnels (Mai-Juin)

Bonjour à toutes et tous,

Comme d’habitude j’ai énormément de retard pour trier et publier mes photos… Mais voici un mix d’hybrides ou de cultivars personnels en Mai-Juin. De nouvelles séries de photos arriveront rapidement, notamment avec des observations de plantes carnivores directement dans leur milieu naturel !

Sarracenia x « Adye », pas bien en forme cette année car j’ai divisé mes pieds mères…

Sarracenia x « Angine »

Sarracenia x « Dantadelle » qui montre une belle coloration cette année mais peu de pièges difformes !
Toujours x « Dantadelle » mais poussant à l’extérieur

Sarracenia x « Elvis Presley »

HNP2015B – Sarracenia x moorei – leucophylla « giant » x flava « Slack’s maxima ». Deux clones qui me plaisent bien.

HP2013B – Sarracenia (x moorei) x « HNI12 ». J’aime tout particulièrement ce clone très différents des autres de part sa coloration complètement verte pomme et sa forme assez intrigante.

Voici maintenant quelques clones intéressants d’une grosse série d’hybridation semé en 2015, attention, il y a quelques pépites !

HP2015#6 – Sarracenia « HNI12 » x flava « Claret » – J’aime beaucoup certains clones de cette hybridation qui ont tendance à bien se colorer de rouge mais aussi avec des pièges assez large comme leur mère.

HNP2015#5 – Sarracenia « HNI12 » x « Adye » – Littéralement le meilleur croisement de cette année 2015, regardez la variation qu’il existe entre les plantules. Certaines sont extrêmement noires comme la première, d’autres ont des veines inversées, l’opercule blanc …

HP2015#7 – Sarracenia « Bella » x « Rubis rare » – Cette hybridation est aussi très intéressante et a fait ressortir quelques jolis spécimens !

HP2015#9 – Sarracenia (x moorei) x (x mitcheliana) – Les deux parents étant relativement verts (surtout le x moorei), toute la descendance l’est aussi. Ce clone est le plus vigoureux et le premier (l’unique pour le moment) a avoir été sélectionné. L’opercule semble très blanc et j’espère qu’il gardera cette caractéristique.

HP2015#7 – Sarracenia flava var cuprea x « Amphibien » – Je crois qu’il ne peut pas rogner sa paternité évidente avec S. x « Amphibien » ! Toutes les plantules sont assez semblables et je n’en garderai qu’une ou deux qui sont les plus vigoureuses.

C’est tout pour cette fois, si certains de ces hybrides vous intéressent, n’hésitez pas à me contacter. Enjoy !

Les autres plantes du jardin

Voici le dernier article des plantes non carnivores du jardin familial avec, en vrac, des photos des différents massifs ainsi que du potager !

N’hésitez pas à regarder les deux articles complétant celui-ci :

Enjoy !

La rocaille, 5 ans après sa création

Bonjour !

Nous poursuivons les articles sur les plantes non carnivores du jardin familial avec cet article qui regroupe les photos des plantes de la rocaille, qui se porte elle aussi à merveille. N’hésitez pas à regarder l’article précédent qui porte sur les plantes de la mare qui a été mise en place en même temps, il y a de ça 5 ans.

 

rocaille printemps 2018 (6)

rocaille printemps 2018 (5)


Enjoy !

Des nouvelles de la mare, 5 ans après sa création

Bonjour à toutes et tous,

Je n’avais pas fait d’articles sur la mare et ses plantes depuis longtemps donc voici une petite mise à jour. La mare se porte toujours aussi bien, après 5 ans. Le système est très stable, les plantes qui avaient tendance à envahir et dominer sont maintenant bien stabilisées et plusieurs plantes sauvages de milieux humides sont venues naturellement coloniser la partie marécageuse ! 

Il n’y a pas de problèmes d’algues malgré la présence involontaire d’un poisson et de quelques grenouilles. Il n’y a pourtant aucun système de filtration ou de brassage de l’eau.

Voici donc tout un tas de photos en vrac des différentes espèces peuplant la mare. Si j’ai le temps et la possibilité, j’aimerais beaucoup faire un inventaire des plantes que l’on y retrouve car la diversité est incroyable pour une zone si petite !