Les écosystèmes de Bolivie

Dans le cadre de mes études, je suis amené à effectuer un stage en zone tropicale. Mon but sera d’étudier la distribution de certaines plantes en coussin poussant en Bolivie à des altitudes comprises entre 4000 et 5000m d’altitude, dans de petites oasis humides au milieu du désert sec, froid et sablonneux que l’on appelle Bofedales.


Bofedale bolivien

 

  • Contexte

Ces zones humides d’altitude permettent aux populations locales de faire pâturer leur animaux et de profiter d’eau potable toute l’année car elles temporisent l’effet des saisons très sèches ou très humides. Elles permettent aussi un stockage important de carbone, une stabilisation des sols et possèdent une biodiversité et un endémisme très important, peut-être même le plus fort de la planète à ces altitudes. Malheureusement, le réchauffement climatique entraîne la fonte très rapide des glaciers et entraînera très probablement à terme leur disparition, privant ainsi les populations des services écosystémiques apportés par les Bofedales, et entraînant par la même occasion la disparition de nombreuses espèces animales et végétales. L’idée de ce stage est donc d’étudier la distribution actuelle des plantes structurant ces tourbières tropicales d’altitude mais aussi leur répartition future, suivant différents scénarios de réchauffement climatique, afin de chercher comment elles s’adapteront, si elles y parviennent.

Pour mieux comprendre le contexte, vous pouvez regarder ce court documentaire réalisé par l’équipe de l’Institut pour la Recherche et le Développement (IRD) que je vais rejoindre et qui a été diffusé sur Arte :

Planète Glace E03/04 Andes : La Fin Des Glaciers ?

 

  • Changement du site Phagophytos

A cette occasion, dans la catégorie « Projets perso, expositions & sorties » , « expositions et visites sur le terrain », une nouvelle sous catégorie a été créée appelée « Ecosystèmes boliviens » dans laquelle seront regroupés tous les articles sur la Nature bolivienne à savoir : les écosystèmes d’altitude, l’Amazonie, mais aussi la recherche de certaines Pinguicula sud américaines rares tels que Pinguicula calyptrata et Pinguicula involuta


La très rare Pinguicula calyptrata en milieu naturel

 

 

Enjoy !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s