Fiche de culture : Les Sarracenia

Hebergeur d'imageSarracenia flava var ornata.

 

Lumière: Le plein soleil toute la journée est nécessaire.

Températures: Elles supportent toutes de fortes gelées autours de -10°C sur une période prolongée et jusqu’à -20°C pour les moins frileuses. Elles supportent sans soucis les températures estivales françaises.

Humidité : En été, il faut toujours garder le substrat très humide en utilisant une soucoupe pleine d’eau qui peut atteindre la moitié de la taille du pot. Certaines espèces comme Sarracenia psittacina et ses hybrides peuvent passer plusieurs jours voire semaines complètement sous l’eau. En hiver il n’est pas nécessaire de garde de l’eau dans la soucoupe.

Hygrométrie: Peu importante si le substrat est très humide.

Substrat: 70% de tourbe blonde non enrichie et 30% d’éléments drainants semblent être le meilleur substrat pour ce genre. Il est aussi possible d’ajouter un surfaçage de sphaigne vivante.

Hebergeur d'image
Sarracenia leucophylla.

 

Multiplication: Il est possible de les multiplier par semis, mais le développement des plantules est très lent. Le plus simple est division de touffe. Avant la reprise de la végétation au printemps, ou au début de la période de repos en automne, il suffit de dépoter votre plante et de casser les différents points de croissance sur le rhizome puis de les replanter séparément. Attention, il vaut mieux prendre des points de croissance avec des racines, sinon la reprise est longue et difficile.

Rempotage: Tous les 3 à 4 ans.

Taille du pot: Une profondeur de 20 cm est le minimum.

Où la placer: Elles ne se plairont qu’à l’extérieur.

Croissance: De Mars à Octobre.

Hebergeur d'image
Sarracenia minor var okefenokeensis.

 

Période de repos: En hiver, elle est nécessaire à la survie des plantes.

Durée de vie: Illimitée dans de bonnes conditions.

Parasites et maladies: Je suis systématiquement envahi par les cochenilles farineuses en fin d’été. Je n’ai pas encore trouvé de solution, néanmoins, j’ai remarqué que ces parasites n’étaient présents que sous serre et non à l’extérieur.

Proies capturées: Mouches, abeilles, guêpes etc.

Remarque perso: Ce sont probablement les plantes carnivores les plus faciles à cultiver en France. Vous pouvez prendre un énorme pot (du type pot de poubelle en plastique) et planter quelques espèces à l’intérieur puis les laisser dehors pendant plusieurs années, uniquement en vérifiant le niveau d’eau en été.

Hebergeur d'image
Sarracenia (x aerolata) x « Trinita »
Publicités