Fiche de culture : Les Pinguicula mexicaines

Hebergeur d'imagePinguicula esseriana.
Hebergeur d'imagePinguicula sp « 123 ».

 

Lumière: Les grassettes mexicaines peuvent supporter le plein soleil si on les acclimate progressivement. Néanmoins, pour éviter les brûlures, il est préférable de les exposer au soleil le matin et/ou en fin d’après midi. Une plante qui ne reçoit pas assez de lumière se reconnaitra : elle sera étiolée, très verte, pâle et ‘’molle ‘’ alors qu’une plante ensoleillée sera plus petite, colorée et robuste.

Températures: Certaines d’entre-elles peuvent supporter de très légères gelées si elles ne durent que quelques heures. Mais il vaut mieux ne pas les exposer à des températures inférieures à 5°C.

Humidité : Arrosage abondant en été et très réduit en hiver. N’arrosez que lorsque le substrat comment à s’assécher.

Hygrométrie: Pas très importante.

Substrat: Les grassettes mexicaines sont un peu des exceptions au niveau du substrat. Il est bon d’utiliser un substrat à base de litière pour chat non parfumée puis de compléter avec du sable de rivière non calcaire, de la vermiculite, de la perlite et de la terre d’Akadama. Plus simplement, on peut aussi utiliser de la tourbe blonde à hauteur de 30-40% et compléter le reste par des élements drainants comme du sable de Loire non calcaire, de la perlite, vermiculite etc.

Hebergeur d'imageDiverses espèces poussant dans un bac aménagé.

Multiplication: Le bouturage de feuille reste la meilleure technique. Il faut la retirer avec la partie blanche qui se trouve à la base de la rosette, il suffit ensuite de la déposer sur de la mousse de sphaigne bien humide et d’attendre deux à trois semaines. La division de touffe est aussi possible.

Rempotage: Inutile dans le sens où la plante possède des racines minuscules. Il est tout de même conseillé de changer le substrat tous les 4 à 5ans.

Taille du pot: Un pot de 10cm de profondeur et de largeur est suffisant pour la majorité des Pinguicula du Mexique.

Où la placer: Dans une serre ou directement à l’extérieure quand les températures le permettent. Ce sont peut être les seules espèces de plantes carnivores à pouvoir vivre en intérieur derrière une fenêtre par exemple.

Croissance: Lorsque les températures sont supérieures à 15°C et que la luminosité est importante.

Période de repos: Elle est indispensable pour la survie de la plante à long terme. En hiver.

Durée de vie: Illimitée dans de bonnes conditions.

Parasites et maladies: Attention à la pourriture de la rosette en hiver, c’est un fléau qui tue la plante en quelques jours seulement, évitez de trop arroser ! Les limaces sont aussi très problématiques pendant l’été.

Proies capturées: Moucherons principalement.

Remarque perso: Ces plantes requièrent plus d’attention qu’on ne le pense, surtout en hiver. Durant cette période, les arrosages doivent être suffisamment espacés pour ne pas provoquer l’apparition d’un champignon qui consume les Pinguicula en quelques jours depuis le centre de la rosette (impossible donc d’effectuer des boutures pour la sauver). Chaque année je perds environ ¼ de ma collection en hiver à cause de ce champignon.

Hebergeur d'imagePinguicula sp « tonala » x elizabethiae
Publicités