Fiche de culture : Les Drosera subtropicaux

Hebergeur d'imageDrosera nidiformis.

Lumière: Plein soleil.

Températures: Elles supportent aisément les températures estivales françaises, en revanche, il faut les protéger du gel en hiver.

Humidité : Toujours garder le substrat très humide à l’aide d’une soucoupe perpétuellement pleine d’eau, surtout en été.

Hygrométrie: Peu importante même si une hygrométrie trop faible empêche la bonne formation de gouttelettes de glu.

Substrat: Un substrat classique composé de 70% de tourbe blonde et 30% d’éléments drainants comme du sable de Loire non calcaire et/ou de la perlite et/ou de la vermiculite.

Hebergeur d'imageDrosera spatulata.

Multiplication: Le semi est très simple et permet une multiplication rapide de ces espèces. En effet, ces plantes ont des fleurs qui se pollinisent toute seule et qui produisent un grand nombre de graines minuscules. La bouture de racine est aussi possible.

Rempotage: Tous les 3 à 4 ans.

Taille du pot: Un pot de 10cm de profondeur est un minimum.

Où la placer: Rebord de fenêtre ou serre extérieure.

Croissance: En été.

Période de repos: Nécessaire en hiver.

Durée de vie: Illimitée dans la majorité des cas.

Parasites et maladies: Attention aux pucerons au printemps.

Proies capturées: Principalement moucherons, moustiques etc.

Remarque perso: La majorité de ces espèces sont simples de culture et se multiplient très rapidement si bien que certaines sont parfois considérées comme de la « mauvaise herbe ». L’hiver est la période délicate car elles nécessitent une baisse des températures mais supportent mal le gel.

Hebergeur d'imageDrosera binata var multifida « small ».
Publicités